0 items
Selecteer een pagina

Medimundi offre 10.000 masques FFP2 en Belgique à l’association Kom op tegen kanker dans le cadre de son initiative « Une protection optimale pour commencer la nouvelle année » . Créée par Cartamundi,  l’Université d’Anvers et le fabricant de machines Cloostermans, Medimundi est le seul fabricant de masques FFP2 en Belgique. Ce lot sera distribué, via Kom op tegen kanker, aux  patients atteints de cancer afin de leur permettre de commencer la nouvelle année en étant protégés de manière optimale. L’annonce de ce don a eu lieu, mercredi, à l’usine de Medimundi en présence du virologue Marc Van Ranst, de Marc Michils (le directeur général de Kom op tegen Kanker) et de Cathy Berx, la gouverneur de la province d’Anvers. Lors de leur visite sur place, ces derniers ont découvert comment ces masques « 100 % Made in Belgium », qui offrent une très grande protection aux personnes qui les portent, sont fabriqués.

 

Des masques qui protègent 75 fois mieux

Avec l’arrivée du nouveau variant Omicron, beaucoup plus contagieux que les précédents variants du Covid-19, le port du masque et le respect des gestes barrières sont revenus au premier plan de la lutte contre le virus, à côté de la vaccination. Pour les personnes vulnérables, il est dès lors plus que jamais important de porter un masque avec un niveau de protection élevé et d’ainsi réduire fortement le risque de contamination. C’est ce qu’offrent les masques FFP2. A la différence des masques chirurgicaux qui protègent principalement les autres, les masques FFP2 protègent aussi bien les personnes qui les portent que celles avec lesquelles, elles sont en contact. Des études récentes, comme celle de l’institut allemand Max Planck, ont démontré que les masques FFP2 protègent jusqu’à 75 fois mieux contre les virus que les masques chirurgicaux, grâce à leur coupe spéciale et aux matériaux filtrants utilisés. Dans le cas de variants du virus beaucoup plus contagieux, c’est précisément cet aspect qui peut faire la différence.

 

Les malades du cancer en première ligne

En cas de contamination, certains patients atteints de cancer risquent davantage de développer des complications. C’est pourquoi, Medimundi, spin-off de Cartamundi et de l’Université d’Anvers qui fabrique depuis un an des masques FFP2 « 100% made in Belgium », a décidé de faire un don de 10.000 masques à l’association Kom op tegen Kanker qui les distribuera parmi les malades souffrant de cancer. A côté du don de masques dans le cadre de l’opération « Une protection optimale pour commencer la nouvelle année », Cartamundi effectue également un don financier de 5.000 euros à Kom op tegen Kanker, spécifiquement pour des projets destinés aux enfants atteints de cancer.

« Nous sommes conscients que les patients souffrant de cancer ont, en cette  période de fêtes, plus que jamais besoin d’être en contact avec leurs proches. Or, nombre d’entre eux, par peur des risques de contamination, ont tendance à s’isoler. Nous espérons que grâce à cette opération, une partie de ces patients pourront passer un Nouvel An en sécurité », explique David Germis, CEO de Medimundi.

Marc Michils, algemeen Directeur van Kom op tegen Kanker, naar aanleiding van de schenking van 10000 FFP2 maskers in België door Medimundi

Marc Michils, le directeur général de Kom op tegen Kanker complète : « Kom op tegen Kanker est toujours présent pour les patients atteints d’un cancer, surtout en ces temps difficiles de  coronavirus. C’est pourquoi nous sommes très heureux que, grâce à Medimundi, nous puissions, en plus, les protéger en leur fournissant gratuitement 10.000 masques de haute qualité. Nous mobilisons nos coordinateurs régionaux et de district, ainsi que les associations de patients, pour faire en sorte que les masques parviennent effectivement aux patients. Nous offrons également gratuitement 500 sets de deux masques via une page spéciale du magasin en ligne de Medimundi. L’opération est valable jusqu’à épuisement des stocks. »

 

Marc Van Ranst et Cathy Berx en visite chez Medimundi

L’opération ‘Une protection optimale pour commencer la nouvelle année’ a été  officiellement lancée, ce mercredi, en présence du directeur général de Kom op tegen Kanker et du CEO de Medimundi. A cette occasion, le virologue Marc Van Ranst et la gouverneur de la province Anvers Cathy Berx ont visité l’usine de production de Medimundi à Turnhout.

La société Medimundi est née, il y a un peu plus d’un an, pour apporter une réponse belge à la demande urgente de masques de protection respiratoire de haute qualité qui faisaient à l’époque défaut dans les milieux hospitaliers et médicaux. La société s’est immédiatement lancée dans la production de masques FFP2 de haute qualité. Rudy Mattheus, le président de Medimundi : “Avec cette initiative, nous ne voulions plus dépendre du savoir-faire de l’étranger, éviter les problèmes d’approvisionnement et de qualité et également faire la différence en termes de confort de port. ”

Cathy berx, gouverneur Provincie Antwerpen , naar aanleiding van schenking door Medimundi van 10000 FFP2 maskers in België ana Kom op tegen Kanker. “Medimundi est fruit d’une initiative entrepreneuriale belgo-belge, se félicite Cathy Berx, la gouverneur de la province d’Anvers. Le groupe Cartamundi, l’Université d’Anvers et la firme de machines industrielles Cloostermans ont en effet uni leurs forces pour mener à bien ce projet. Nous sommes fiers de compter dans la province d’Anvers la seule entreprise en Belgique qui fabrique des masques FFP2 de haute qualité 100% Made in Belgium.”

Les masques FFP2 jouent un rôle important dans la lutte contre le Covid-19 et sont plus efficaces que les masques (chirurgicaux) ordinaires pour éviter la propagation de variants plus contagieux tels que l’Omicron dans des situations à hauts risques », insiste le virologue Marc Van Ranst.”

Les exemplaires produits par Medimundi sont dotés d’un filtre de haute qualité qui a un degré de filtration de 98%, soit le plus élevé de tous les masques FFP2 sur le marché. Ils protègent contre les agents pathogènes tels que les virus, les bactéries et les agents cancérigènes. Ils portent des labels de qualité européens certifiés. Une norme à laquelle tous les masques importés ne satisfont pas toujours. Les masques ont été testés par Vito et certifiés par l’institut belge Centexbel, souligne David Germis (Medimundi).

Et David Germis, CEO de Medimundi, de conclure : “Notre ambition est de continuer à innover et à développer des masques qui répondent aux besoins de groupes-cibles spécifiques.”

Dans l’actualité

Marc Van Ranst naar aanleiding van de schenling door Medimundi van 10000 FFP2 maskers in België aan Kom op tegen Kanker

La visite de l’entreprise a suscité une grande attention de la part de la presse belge. Lisez leur histoire via Het Laatste Nieuws, VRT Nieuws, Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen, Le Soir, KanaalZ, Trends/Tendances, Le Vif, Knack, RTBF, RTL, Sudinfo, La Libre Belgique, MSN, Business AM, NNieuws, BRF Nachrichten, Grenz Echo.

 

Où peut-on acheter ces masques FFP2 en Belgique ?

Les masques Medimundi FFP2 peuvent être achetés en Belgique par différents canaux. Vous pouvez les acheter directement auprès de Medimundi via la boutique en ligne. Ils sont également disponibles dans un grand nombre de pharmacies en Belgique. Pour les professions médicales telles que les dentistes, ils sont disponibles par des distributeurs.