Article 0
Sélectionner une page

À propos Medimundi

Medimundi a commencé à produire des masques respiratoires FFP2 en novembre 2020. Medimundi est une nouvelle spin-off de Cartamundi et de l’Université d’Anvers. En consortium avec le constructeur de machines Cloostermans et un investisseur privé, Medimundi se lance dans le développement innovant, la production, le marketing et la vente de masques respiratoires de qualité. Cartamundi se charge de la direction opérationnelle du consortium. Les masques offrent aux personnes qui les portent les niveaux de protection les plus élevés et sont principalement destinés aux professionnels de la santé. Medimundi apporte ainsi une solution 100% Made in Belgium aux importants besoins actuels en matière de masques de qualité. Le consortium a l’intention de continuer à investir dans l’expansion internationale, ainsi que dans d’autres produits similaires. La production de masques FFP3 sera d’ailleurs lancée dans les prochains mois.

Nous garantissons un haut degré d’hygiène dans notre usine. Ici, nous avons uniquement retiré notre masque et notre filet à cheveux pour faire la photo.

Medimundi pose un jalon important pour la collectivité

Les masques produits par Medimundi sont des masques FFP2 et FFP3 de qualité.

« Nous posons un jalon important en faveur de la collectivité. En effet, ces types de masques font actuellement défaut dans le secteur des soins de santé. Et pourtant, ils offrent la meilleure protection possible. Ils protègent contre les agents pathogènes tels que les virus, les bactéries et les agents cancérigènes et sont donc indispensables pour le personnel médical et le personnel soignant qui sont en première ligne dans la lutte contre le virus Covid-19. Les masques respiratoires que nous produirons portent des labels de qualité européens certifiés. Une norme à laquelle tous les masques importés ne satisfont pas actuellement. »

David Germis

PDG de Medimundi

« Cette collaboration est un bel exemple de valorisation et de co-création se basant sur les gènes d’entreprises familiales. Ensemble, nous misons sur la qualité, la créativité et la durabilité. Il en résulte des masques de qualité offrant un confort unique pour les personnes qui les porteront. »

Rudy Mattheus

Président du Conseil d’Administration de Medimundi

Un consortium belge unique réunit des scientifiques, des ingénieurs, des producteurs et des investisseurs

Le nouveau consortium Medimundi peut compter sur la grande expérience ainsi que sur toute la chaîne de distribution de Cartamundi. Ce fabricant de jeux de cartes et de jeux de société basé à Turnhout offre au consortium tout son savoir-faire en matière d’achat et de transport de matières premières, de production et d’emballage des masques et de leur livraison chez les clients. À partir de fin novembre, les masques respiratoires FFP2 et FFP3 seront donc produits à Turnhout. Le réseau mondial d’usines de Cartamundi constitue à cet égard un tremplin idéal vers une éventuelle expansion internationale.

« Nous jouons également un rôle social dans la société et nous ne réussirons que si nous apportons un plus à l’ensemble de la collectivité. Lors du lockdown précédent, nous avons remarqué les nombreuses initiatives lancées spontanément par nos propres collaborateurs dans le monde entier afin de pouvoir contribuer à la santé publique et répondre aux besoins les plus urgents », explique Stefaan Merckx, CEO du groupe Cartamundi. « Nous apportons tout notre soutien à cette initiative. Cela fait partie de notre ADN et s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de croissance durable. »

Des chercheurs du Département Développement de produits de l’Université d’Anvers ont conçu les masques Medimundi selon une technologie innovante et brevetée. Les masques se distinguent par un grand confort de port pour leurs utilisateurs. Ils ont été entièrement adaptés à notre anatomie. En particulier, une technologie innovante de filtre et de soupape a été intégrée au masque pour faciliter la respiration.

” À partir d’un modèle de collaboration durable, nous transformons la recherche et le développement en innovation “, explique la professeure Silvia Lenaerts, vice-rectrice chargée de la valorisation à l’université d’Anvers. « Nos concepteurs de produits possèdent des compétences de design uniques que nous pouvons valoriser via la création de Medimundi. En collaboration avec deux magnifiques entreprises familiales, nous apportons ainsi, comme université, une plus-value évidente pour la société. Nous sommes fiers de pouvoir travailler avec cette équipe et sommes impatients de relever le gant… ou plus exactement, le masque. »

La société Cloostermans basée à Hamme va fournir une machine exclusive pour produire les masques. Ce partenaire pour l’engineering n’est pas un débutant dans le domaine : cette entreprise familiale est spécialisée depuis longtemps dans la production de machines industrielles sur mesure. « La conjonction de l’expérience de nos collaborateurs et de notre technologie constituera notre force principale pour apporter notre contribution sociale aux défis engendrés par cette réalité nouvelle », explique Hilde Cloostermans-Huwaert, PDG de Cloostermans et co-actionnaire de Medimundi avec son époux Philip Corens.

Le 22 décembre 2020, Centexbel, situé à Gand, a décerné le certificat CE au masque FFP2. Les essais techniques ont été réalisés par l’institut VITO, à Mol.